Amis de Cibombo – Soirée choucroute du 18 novembre 2023 (Photos)

Ce samedi 18 novembre, près de 150 personnes se sont retrouvées pour participer au souper caritatif des “Amis de Cibombo” à l’école Luc Hommel de Dison. Chacune et chacun a pu y partager une choucroute garnie, un café et un dessert, le tout dans une ambiance très conviviale.

L’historique et les projets en cours à Cibombo ont été présentés à l’assemblée par Stanis Kanda.

Merci à l’ensemble des participants, ainsi qu’à l’ensemble des bénévoles pour l’organisation, la préparation et le rangement de la salle.

Journées du Patrimoine – Jardin de la Sauvenière (Huy)

Dans le cadre des Journées du Patrimoine des 9 et 10 septembre, l’ASBL
IPAMEC sera présente au jardin de la Sauvenière à Huy.

Ce lieu est un véritable havre de paix avec ses jardins, son verger, son potager et sa vue panoramique sur la ville et les alentours.

Au programme, un quizz pour les enfants à partir de 8 ans avec un petit cadeau pour leur participation.

Nous vous proposerons également des boissons et de la petite restauration (pistolets et gâteaux).
Adresse : Jardin de la Sauvenière, 2, chemin de la Sauvenière, 4 500 HUY
Contact : 0 478 / 65 20 75
Horaire : samedi et dimanche de 9h à 18h (10h à 18h pour l’animation)

Soirée musicale le 28 octobre 2023

Le 28 octobre prochain, la chorale “Choeur & Compagnie” organisera une soirée musicale au profit des “Amis de Cibombo”.

  • Jour et heure : 28 octobre 2023 à 20:00
  • Lieu : Eglise Saint-Fiacre4 820 DISON

Les prix sont fixés à 15 € par adulte, 13 € par adulte en prévente et la gratuité par enfant de moins de 10 ans.

Les inscriptions sont à réaliser auprès de :

  • Paul DUMBRUCH au 087 / 33 03 02 ou 0 477 / 38 48 81
  • Paiement par virement sur le compte BE10 0016 5005 7704.
  • En communication, indiquer le nombre de personnes et le nom de réservation, qui doit être identique à celui donné lors de l’inscription par téléphone.

Voici un historique du groupe “Choeur & Compagnie”, qui assurera la soirée.

5 décembre 2017 – La citerne se remplit : La voici à 80 cm de hauteur, soit 250 m³

La saison des pluies a commencé le 15 août et se poursuivra jusqu’au 15 avril 2018. Après 3 mois  de pluie, la citerne est à moitié remplie.  En effet, la capacité maximum de 500 m³ est atteinte pour une hauteur de 160 cm.  Nous en sommes donc aujourd’hui à 250 m³ (en fait la photo est datée du 24 novembre). 

Rappelons ici le principe de cette installation unique au monde. L’eau de pluie tombe sur toute la surface du terrain sur lequel la citerne a été posée (495 m²). Ce terrain a été rendu hermétique à l’eau grâce à une grande bâche couvrant tout le terrain mais aussi le fossé creusé tout autour de ce terrain. L’eau ne peut donc que ruisseler par  dessus la citerne vers le fossé qui conduit l’eau vers un point bas où se trouve une pompe immergée dans un puisard qui repousse l’eau dans la citerne souple. Cette eau a été particulièrement bien filtrée par les 35 m³ de gravillons (gros et petits) qui remplissent le fossé. Lors de la saison sèche, les 500 m³ stockés dans la citerne souple seront progressivement libérés pour rejoindre notre citerne en béton enterrée de 63 m³ d’où l’eau sera pompée vers deux châteaux d’eau aériens de 5 m³ ou l’eau est potabilisée grâce à l’adjonction de pastilles de chlore.

Ce gros coussin qui se gonfle de jour en jour est devenu l’attraction de Cibombo et des alentours : on vient voir cette installation unique et même le gouvernement provincial a envoyé son vice gouverneur et des ministres. D’aucuns pensent que l’eau provient d’un pompage dans la nappe phréatique en dessous de la citerne, mais non car celle-ci est située à plus de 200 mètres de profondeur et des forages réalisés, il y a une dizaine d’années, par la Coopération Technique Belge  ont échoué à trouver de l’eau, et les forages ont été abandonnés.

12 décembre 2017 – La citerne continue à se remplir : La voici à 120 cm de hauteur, soit 375 m³

Voici les trois dernières photos reçues et datées du 8 décembre : La citerne atteint 120 cm de hauteur en moyenne et contient donc 375 m³ (Son maximum de 500 m³ est atteint pour 160  cm de hauteur).  Notre citerne continue de faire sensation là-bas sur place où le tout Cibombo se déplace pour constater la progression du remplissage de la citerne. Beaucoup de personnes n’arrivent pas à comprendre qu’elle n’est remplie que de l’eau de pluie qui tombe sur la surface de la citerne et de son terrain.  D’aucuns pensent qu’il y a un subterfuge, mais non, c’était le but recherché : trouver de l’eau et la stocker.  Le climat équatorial de Mbujimayi nous y aide grandement, puisque la pluviométrie moyenne des 8 mois de la saison des pluies s’élève à 1500 mm d’eau par m².  Voici la photo reçue ce jour datée donc du 8 décembre.

Rappelons ici que le gros avantage des citernes souples est que l’eau est à l’abri de l’air (pas de moustique), de la lumière et des rayons Ultra-Violets (absence de moisissures ou d’algues) et donc à l’abri de toute contamination via l’air, les poussières ou les feuilles mortes. De même, l’eau est à l’abri de contaminations par les déjections des oiseaux ou des petits animaux. L’eau est ainsi plus facilement potabilisée par adjonction de chlore au moment où elle sera utilisée dans nos deux châteaux d’eau aériens.